» Le fils de Sam Green « , de Sybille Grimbert

CVT_Le-fils-de-Sam-Green_8454Résumé

Un puissant financier prévaricateur entraîne les membres de sa famille dans les vastes escroqueries qu’il organise. Alors qu’il prend conscience des méfaits perpétrés par son père, le fils de Sam Green se demande s’il a été victime ou complice du fraudeur.

3 scarabees

Avis de lecture

Je trouve le sujet de ce roman très intéressant. Développer le point de vue du fils, développer son regard sur le scandale qui éclabousse son père et donc par conséquent lui-même, pour ainsi arriver à poser la question de son identité propre : vaste programme bien mené, à mon goût, par l’auteur.

Alors qui est le le fils de Sam Green ? Quel est son prénom, la base de l’identité d’un individu ? Au cours de ma lecture, cela ne m’a pas choquée, mais après je me suis posé cette même question. J’ai encore parcouru à l’instant le livre et non pas de prénom. Quoi de plus étonnant, pour quelqu’un dont toute sa vie repose sur le fait qu’il est le fils de Sam Green. Sam Green, le génie de la finance chez qui tout le monde veut investir, le charmeur et finalement l’embobineur… Qui est le fils de Sam Green ? Au fil du livre, c’est une des questions auquel le personnage tente de répondre. Ainsi, il nous touche, lui qui a travaillé honnêtement et n’a été mêlé en aucun cas à cette escroquerie. Mais il nous révolte, ce fils qui s’est reposé sur son père, qui manquait d’ambition pour réussir, qui n’est pas brillant et ne semble pas vouloir à l’époque briller pour ce qu’il est et sait faire, trop habitué qu’il est à ne pas être reconnu pour lui-même, mais pour sa qualité de fils de Sam Green.

Ce qui m’amène à une autre interrogation : au fond ne se doutait-il pas de la vérité ? De ce fait quelle est sa responsabilité dans tout cela ? Aurait-il pu faire arrêter tout ça ? Si officiellement, il déclare n’avoir rien reçu, la vérité est plus nuancé et certains passages où le personnage expliquait sa position m’ont paru confus. Il nous révèle en effet, à nous lecteur, sa vérité, ses soupçons,  et bien d’autres choses. Parmi toutes ses interrogations et les réponses qu’il y apporte, il s’agit du seul point sur lequel j’ai buté.

Pour finir, j’ai apprécié le livre dans sa globalité, ainsi que son personnage et ses états d’âme. Mais je reprocherai à ce livre certaines longueurs. J’ai apprécié la façon dont ce clos le livre, sur le fils de Sam Green forcément, mais cette fois c’est vraiment à lui en tant qu’individu et non comme fils de Sam Green que revient le dernier mot, un mot sur cette quête d’identité et sur l’avenir qui l’attend.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s