Les visages de Victoria Bergman, Persona, d’Erik Axl Sund

??????????????????????????????????????????????? Résumé

La psychothérapeute Sofia Zetterlund suit deux patients particulièrement difficiles : Samuel Bai, un ancien enfant-soldat de la Sierra Leone et Victoria Bergman, une femme profondément meurtrie par un violent traumatisme d’enfance. Tous deux présentent des signes de personnalités multiples.
Un jeune garçon est retrouvé mort derrière des buissons, près d’une bouche de métro, le corps momifié et sauvagement mutilé. Pour l’inspecteur Jeanette Kihlberg, l’enquête s’annonce compliquée : il est d’origine étrangère et personne ne semble se préoccuper de sa disparition. Bientôt une nouvelle victime impose l’horrible évidence d’une série.
Chacune de leur côté, la flic et la psy se voient confrontées aux mêmes questions : Combien de souffrances peut-on infliger avant de basculer dans l’inhumain et de devenir un monstre ? À quel moment la victime se mue-t-elle en prédateur ? Et peut-on être mauvais si on ne ressent aucune culpabilité ?
Avec le premier volume de la trilogie “Les Visages de Victoria Bergman”, acclamé par la presse suédoise, Erik Axl Sund entame une plongée vertigineuse dans les tréfonds du psychisme humain et signe un polar brut et rageur qui remet l’urgence au coeur du genre.
3 scarabees

Avis de lecture

Ce roman m’a donné des frissons. Écrit à 4 mains, Persona est le premier volume d’une trilogie qui nous embarque du côté obscure de l’être humain. En effet, une question revient souvent dans le livre, c’est la question de l’origine de la violence ou des dérives de l’être humain. Ainsi des éléments de réponses sont ébauché par divers personnages tels que Sofia Zetterlund à travers son travail de psy, Jeanette Killberg à travers ses enquêtes ou encore Karl Lundström, un pédophile.

Pour parler de ce roman, je dirais qu’il s’apparente à un puzzle. Au lecteur d’imbriquer les pièces les unes dans les autres. Il est d’ailleurs intéressant de noter comment tout tend à lier Sofia et Jeannette à leur insu et la tournure que prend leur rencontre. Il me tarde d’ailleurs d’en connaitre la suite, car au vue de révélations faite au lecteur et de la scène finale, cela promet… Tantôt très courts, tantôt plus longs, nous passons d’un chapitre à un autre, d’un personnage à un autre, nous dévoilant la vie privée de Jeanette, l’avancée de son enquête, les consultations de Sofia, des brides de vie de sa patiente : la troublante Victoria Bergman, etc. Nous faisons des sauts dans le passé, pour revenir au présent, tout cela pour apporter un éclairage à nos personnages fort bien travaillés. Mais il y a une pièce du puzzle qui se détache des autres, par sa forme, il s’agit là des chapitres consacrés au coupable que recherche Jeanette. Son identité est tenue secrète les trois-quart du livre.

Je trouve que la construction du livre est très réussie. Les auteurs nous embarque dans une dynamique et j’ai voulu poursuivre ce roman autant pour savoir le dénouement de l’enquête, que l’évolution de la vie de nos personnages. Si je ferais un reproche au livre c’est le brusque, (trop brusque ?) virage opéré par les auteurs, en nous dévoilant ce qui s’avère être un tournant dans l’histoire. A cet instant, j’ai eu un moment d’incertitude, me disant que j’avais zappé quelque chose, mais non. Puis après, il est vrai que certaines choses m’ont paru bizarre chez ce personnage. Ah ! qu’il est dur de ne rien dire pour ne pas vous gâcher l’histoire.

Un dernier mot pour souligner que ce livre est porteur d’une certaine violence, où il est par exemple question d’abus fait aux enfants, un sujet abordé de manière franche et déroutante. Par ailleurs, il faut souligner l’efficacité de travail des auteurs autour de la psychologie des personnages, des analyses qui nous sont livrés. Un premier tome saisissant. La suite est à paraitre en février 2014.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les visages de Victoria Bergman, Persona, d’Erik Axl Sund »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s