Thermae romae, tome 6, de Mari Yamazaki

Résumé

Satsuki n’arrive pas à oublier Lucius, qui s’est subitement volatilisé sous ses yeux…Elle se lance sur ses traces et décide d’entreprendre des fouilles archéologiques à Baïes, dans l’espoir d’y exhumer un indice qui lui permettrait de se rapprocher de Lucius à travers le temps… Notre héros, quant à lui, est de retour dans la Rome antique et s’attèle à la construction d’un grand site thermal dans cette même ville, mais deux millénaires plus tôt, alors même que l’empereur Hadrien risque de succomber à sa maladie à tout moment…

3 scarabees

Avis de lecture

Voici le dernier tome de la série Thermae romae. Un tome que j’attendais. Pour rappel, j’ai tout de suite accroché avec cette série, mais je dois avouer qu’avec le tome 4 et 5 j’ai été un peu surprise et déçue par la tournure de l’intrigue notamment avec l’apparition d’un cheval. Un cheval qui a pris plus de place dans l’intrigue qu’il ne l’aurait fallu à mon goût. Je vous renvoie aux critiques que j’ai rédigé sur les autres tomes : tome1, tome 2, tome 3, tome 4 et tome 5.

Heureusement l’auteur rattrape le coup ici, avec un tome qui tient bien la route. Pour une fin on ne pouvait que l’espérer. Nous avions quitté Lucius alors qu’il venait de s’évaporer devant Satsuki. Ce départ la laisse malheureuse et elle n’a plus qu’une idée en tête. En apprendre plus sur lui, et le retrouver. La dynamique des voyages est donc amené à changer, et là c’est le monde romain qui reçoit la visite des « visages plats », pour le meilleur au final.

J’ai particulièrement apprécié le passage sur le chantier de fouilles en Italie et la découverte de divers objets. J’ai aimé retrouver la dynamique des voyages, et cette fois avec le regard du japonais sur la Rome antique pour changer, c’était pas mal du tout.

Parallèlement à la quête de Satsuki pour le retrouver, nous suivons toujours Lucius dans ses projets thermales, nous suivons aussi l’état de santé de l’empereur Hadrien. Bref, nous voici donc face à un final satisfaisant, sans regain de suspens, toutefois un peu rapide sur la scène finale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s