» Shada « , Douglas Adams et Gareth Roberts

Résumé

« À cinq ans, Skagra décida d’autorité que Dieu n’existait pas. Confrontés à une telle révélation, la plupart des habitants de l’univers éprouveraient un sentiment de soulagement ou sombreraient dans un désespoir absolu. Skagra, lui, commença à réfléchir. Attendez un peu?! Si Dieu n’existe pas, il y a donc une place à prendre ! « 
Le professeur Chronotis, Seigneur du temps, a pris sa retraite à l’université de Cambridge. Mais il garde avec lui quelques souvenirs de Gallifrey, dont un artefact particulièrement dangereux?: L’Ancienne et Vénérable Loi de Gallifrey, un livre qui ne doit surtout pas tomber entre de mauvaises mains… comme celles du sinistre Skagra, par exemple. Chronotis fait donc appel à un vieil ami… qui n’est autre que le Docteur?! Et Romana et K-9 seront à ses côtés dans cette nouvelle aventure !
4 scarabees

Avis de lecture

Je suis une inconditionnelle de la série Doctor Who, mais je n’en demeure pas moins objective. Ce livre est géniale ! Petite précision, il a été rédigé par Gareth Roberts (qui est déjà associé à d’autres romans Dr Who depuis les années 90, il a également co-écrit des épisodes pour la nouvelle série depuis 2005) à partir des scénarios de Douglas Adams (auteur de H2G2, le guide du voyageur galactique). Shada aurait du être le final de la 17e saison mettant en scène le 4e docteur. Une postface à la fin du roman développe tout ceci.
Je disais donc, ce livre est géniale. Maintenant je vais argumenter.
  – J’ai eu l’occasion de voir quelques épisodes de la toute première saison de la série, mais pas plus. Donc au sujet du Docteur et des Seigneurs du temps, je ne connais que ce que l’on apprend à travers les saisons écrites depuis 2005. Avec ce livre, j’ai eu le plaisir d’en apprendre davantage sur l’univers Doctor Who. D’ailleurs, ce n’est pas le seul seigneur du temps à intervenir dans ce livre. Il y a Romana, sa compagne de voyage, et le professeur Chronotis (une personnage pleins de surprises et très sympathique).
  – Étonnamment, j’ai trouvé que le docteur mis en scène était très proche de celui d’aujourd’hui. Son dynamisme, son humour, sa désinvolture dans certaines situations, la manière qu’il a d’être toujours sûr de lui face au danger, sans oublier le fait qu’il court assez souvent. Et cela ne vient pas de la patte de Gareth Roberts, comme cela est précisé en postface, mais bien de celle de Douglas Adams. Du coup, la lecture est vive, l’action est partout et je me suis délectée des rebondissements.
 – Les personnages humains secondaires sont amusants. Je pense au gardien Winlkins, à son sens de la discrétion, à sa rigueur et aux situations étranges auxquelles il est confronté, cela donne lieu à des passages plutôt drôles. Il y a aussi Clare et Chris, deux scientifiques étudiant à Cambridge se trouvant embarqués dans cette aventure. Propulsé dans un univers dont ils ne soupçonnaient pas l’existence, confronté à une technologie qui les dépassent, j’ai apprécié leur étonnement et le questionnement perpétuel de Chris notamment.
 – Il y a aussi l’IA, cette intelligence artificielle du vaisseau de Skagra, qui va donner du fil à retordre au Docteur, et son rôle va être important. Car finalement l’IA est un personnage à part entière qui va penser et s’émanciper. Voilà un personnage intéressant, qui ne manquera pas de nous faire sourire.
 – Dans ce livre, l’humour est omniprésent et l’action nous laisse peu de répit. Après tout il faut sauver l’univers ! Pour cela c’est bien du Doctor Who. Il a toujours une carte à jouer, ou bien alors que l’on croyait tout perdu, une intervention fait tout basculer. Oui dans Doctor Who, on sait que ça finit bien, et cela n’empêche pas de se laisser emporter dans cette aventure et ses rebondissements.
Maintenant que j’ai fini ce livre, il me tarde de regarder la prochaine saison, avec un nouveau docteur d’ailleurs….
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s