» Les visages de Victoria Bergman, Trauma « , d’Erik Axl Sund

traumaRésumé

Un important homme d’affaires est retrouvé sauvagement assassiné dans son appartement de Stockholm. Son corps a été dépecé et la scène du crime peinte au rouleau avec son sang. Plus tard, une femme de la haute société est découverte dans un souterrain, une corde de piano autour du cou. Le fils d’un haut fonctionnaire trouve quant à lui la mort dans une piscine municipale de la capitale. Seul lien apparent : un bouquet de tulipes jaunes laissé sur les lieux des crimes.
La commissaire Jeanette Kihlberg est chargée de l’enquête. Toujours hantée par la mystérieuse Victoria Bergman, elle continue simultanément ses recherches dans l’affaire classée de jeunes sans-papiers assassinés et fait appel à la psychothérapeute Sofia Zetterlund pour établir un profil du meurtrier. De son côté, Sofia continue son autothérapie pour tenter de reprendre le contrôle d’elle-même mais ses absences ne font que s’intensifier. Pendant ce temps, Victoria Bergman mène sans relâche sa croisade contre les faibles…
Avec ce roman d’une noirceur vertigineuse, Erik Axl Sund poursuit sa plongée dans les tréfonds du psychisme humain et offre une suite électrisante à Persona.

4 scarabees

Avis de lecture

Un tome 2 sans accroc placé sous le signe de la vengeance et une suite vraiment à la hauteur de mes espérances ! On retrouve ici de courts chapitres, entrecoupés de flashback de la vie de Victoria Bergman. Une structure que j’avais et que j’ai de nouveau apprécié.

Nous avions laissé le tome 1 sur une disparition. Dur pour le lecteur de finir sur cela. Mais au final, c’est une disparition vite résolue que j’avais mis sur le dos de Victoria, et dont le fin mot va nous apparaitre bien plus tard. Aucune enquête là-dessus, mais le mystère plane sur ce court enlèvement pendant une grande partie du livre…

Par ailleurs, nous retrouvons le commissaire Jeannette Kihlberg se plongeant sur une nouvelle enquête, alors qu’elle rencontre également des bouleversements dans sa vie personnelle. Cette nouvelle enquête prend aux tripes et une chose est sûre vous allez être surpris. Parallèlement, l’enquête sur la mort des jeunes sans papiers continue en secret, une enquête qui va l’amener à mettre à jour un réseau de personnes qui ne sera pas s’en faire échos à une autre enquête…

Et que dire de Sofia Zetterlund et de Victoria Bergman ? Ce tome nous permet d’en savoir beaucoup plus sur elle(s). L’approche psychologique déjà initiée par les auteurs dans ce premier tome se poursuit ici, elle nous permets d’en savoir plus sur Victoria et ses différents visages. Sa personnalité nous apparait dans toute sa complexité, je suis bluffée. En tout cas, à cause de l’enquête de Jeanette, l’étau se resserre autour de Victoria et lorsqu’une certaine vérité éclatera, je me dis que ça va faire des ravages. A cause des horreurs subites, on ne peut s’empêcher de ressentir de l’empathie pour Victoria, qui pourtant commet des actes inexcusables. Elle fait surgir des sentiments contradictoires, en tout cas c’est le sentiment que j’ai.

J’ai dévoré ce roman et je vous conseille vivement cette série. Si je n’ai pas classé le tome 1 en coup de cœur, et bien cette suite me pousserai à réviser mon jugement. Le dernier qui se nomme « Catharsis » sort en mai ! Je me réjouis de cette sortie rapprochée.

Pour consulter mon avis sur le premier tome Persona, c’est ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s