» L’impasse-temps « , de Dominique Douay

DSC03276Résumé

C’est peut-être le fantasme ultime, c’est en tout cas le plus puissant des pouvoirs : parce qu’un jour il a trouvé ce qui ressemblait à un briquet, Serge Grivat un homme timoré, vaincu d’avance, tout le contraire d’un battant, voit l’impossible arriver : désormais, il peut quitter le cours du temps.
Virtuellement invisible, il peut donner libre cours à tous ses penchants, tous ses désirs : dîner gratuitement à la Tour d’Argent, soulever les jupes des belles passantes immobilisées, vider le contenu du portefeuille des messieurs… Mais quel est le revers de ce pouvoir, quelle malédiction se trouve à l’œuvre ?

Notation sur 5

Intrigue 4 scarabees

Personnages 3 scarabeeset demi

Ecriture 3 scarabeeset demi

Avis de lecture

J’adore les récits de voyage dans le temps, et ce livre-ci propose quelque chose de différent, d’ intéressant et de déroutant aussi. Un début somme tout ordinaire, dans lequel le fantastique va se mêler. En effet, Serge, un dessinateur de BD qui n’a pas franchement un bon caractère et qui a une vie un peu bancale, vient de se faire plaquer. A un moment tout change. Black out. Après de multiples réflexions, il comprend qu’il a entre les mains quelque chose qui peut changer sa vie : il peut stopper le temps, évoluer partout, faire ce qu’il veut durant ce temps mis sur pause grâce à ce qui ressemble à un briquet.

Après avoir vraiment pris la mesure de son pouvoir, il va dans un deuxième temps l’exploiter, et de manière puérile et inconsidéré tout d’abord, puis dans le but de faire du profit. Je n’ai pas précisé que le récit est à la 1ere personne, le lecteur est donc au première loge, le seul témoin de ses actes, et quels actes ? Par moment, je me suis dit, « c’est pas possible, il veut en venir où? « . Ce que je considère comme cette deuxième partie m’a semblé un peu longue pour cela à mon avis. Il y a une incompréhension qui se crée au fil des pages vis-à-vis des actes de Serge.  Lorsque le temps s’écoule à nouveau selon son bon vouloir bien entendu) et qu’il retrouve Lise, le récit prend un autre tournure et ça faisait du bien.

Mais voilà que ce pouvoir n’est pas sans conséquences et notre narrateur a changé tant en apparence qu’en profondeur. Lui qui au départ est un homme normal, va peu à peu se montrer impulsif et excentrique, voir fou. Au fil de ses pauses dans le temps, des indices sont laissés et nous indique les dérives du personnage. A cela va s’ajouter une envie de reconnaissance, une sorte de fierté découle de ses actes, mais quel témoin peut-il avoir dans ce monde figé ?

Franchement pendant les deux tiers de ma lecture, ce livre m’a paru bien, sans plus, et très déroutant sur certaines scènes. Mais les 100 dernières pages, où il récoltent les fruits (bons et mauvais) de ses actes me font dire que ce livre est tout de même à découvrir. Ce livre finalement est le récit d’un homme qui veut être reconnue, qui en a eu la possibilité grâce à ce briquet. Il a saisi sa chance, mais à quel prix ! Ici Serge nous dévoile tout sans concession, sans masque, au point que la question de sa conscience se pose. J’ai vraiment comment les choses évoluent et le dernier chapitre est superbe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s