« Lasser, Mystère en Atlantide », de Sylvie Miller et Philippe Ward

lasser atlantideRésumé

936, Le Caire. « Nom de Zeus ! » C’est ce que pourrait s’écrier Jean-Philippe lasser lorsque le roi des dieux grecs vient l’engager pour retrouver l’Atlantide. Mais comment localiser un continent disparu depuis trois mille ans ? Les dieux eux-mêmes ignorent son emplacement !
Troquant sa panoplie de détective contre celle d’aventurier, Lasser se lance dans cette quête impossible. Dans son périple l’accompagnent un mystérieux professeur d’archéologie, un djinn malicieux et un chat… qui déteste autant l’eau que lui. Ensemble, ils vont voyager hors de l’Égypte, à travers la Mare Nostrum, et même au-delà…
Entre découvertes, tempêtes, émotions fortes et révélations, le détective découvrira que l’amitié peut prendre d’autres dimensions.

Notation sur 5

Intrigue 4 scarabees

Personnages cinq scarabees

Ecriture cinq scarabees

Avis de lecture

Voici la troisième aventure de Lasser et les auteurs se sont attaqués au mythe de l’Atlantide avec succès. Vous pouvez consulter mes articles sur le 1er tome Lasser un privé sur le Nil, ou le 2e Mariage à l’égyptienne en cliquant sur les titres.

J’ai retrouvé avec plaisir des scènes « culte » de cette série, tel Lasser attablé au Sheramon avec un whisky alors qu’un dieu vient lui confier une enquête. Toujours fidèle à lui-même, il accepte non sans émettre quelques objections et réticences d’usage pour l’enquête qui lui est confié et le voilà lancé avec Ouabou que je suis ravi d’avoir retrouvé et d’autres personnages qui donne du piquant au dialogue et à l’action. Retrouver l’Atlantide est loin d’être simple et la tâche ne lui est pas faciliter avec Poséidon.

Le récit et le rythme est toujours aussi bien maitrisé par les auteurs qui continue à distiller des informations sur Fazimel. Oui, je fais une fixette sur ce personnage, moins présent ici, mais à mon sens les auteurs devrait nous réserver quelque chose de surprenant à son sujet, tant elle est auréolée de mystère. Sinon, la nouveauté ici est que Lasser quitte l’Égypte pour mener son enquête dans le bassin méditerranéen, mettant ainsi les dieux égyptiens au second plan. J’ai bien aimé la manière dont les auteurs ont traité l’Atlantide, un côté SF qui s’introduit de manière surprenante.

Lire la 3e aventure de Lasser est toujours un plaisir et recèle toujours une dose de surprises et d’humour particulièrement savoureux. La fin ouverte nous annonce dors-et-déjà la couleur du 4e tome et cela promet d’être bien ! A noter d’ailleurs que les auteurs approfondissent toujours davantage l’univers qu’ils ont créé, déjà en incorporant les dieux grecs depuis le 2e tome et maintenant en mentionnant les enjeux qui se cachent derrière la lutte de territoire entre divinités, la mention des dieux romains qui gagnent en popularité, etc. Je suis résolument conquise par cet univers. Bref, vivement la suite !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s