« Silo, Origines », de Hugh Howey

silo-origines-2-hugh-howeyRésumé

En 2049, le monde est encore tel que nous le connaissons, mais le temps est compté. Seule une poignée de potentats savent ce que l’avenir réserve. Ils s’y préparent. Ils essaient de nous en protéger. Ils vont nous engager sur une voie sans retour. Une voie qui mènera à la destruction ; une voie qui nous conduira sous terre. L’histoire du silo est sur le point de débuter. Notre avenir commence demain.
Notation sur 5
Intrigue 3 scarabees et demi
Personnages cinq scarabees
Écriture 4 scarabees

Avis de lecture

Avant de commencer, petit avertissement : si vous n’avez pas lu le tome 1, cet article risque de vous en gâcher la lecture.
Je faisais référence dans mon précédent article, que le temps écoulé entre la lecture du 2e et troisième tome des Visages de Victoria Bergman avait été un peu gênant. Ici, la question ne se pose même pas, enfin si un chouia (je chipote) pour se rappeler quels étaient les numéros des silos au cœur de l’intrigue du 1er tome. Donc la question ne se pose presque pas, puisque ce livre fait office de préquelle et répond à nos questions sur l’origine des silos, et va plus loin en abordant la question de leur raison d’être.
Ce livre est construit en 3 parties. Si chacune se déroule à des époques différentes, elles abrite aussi deux fils narratifs distincts qui se rejoignent plus ou moins directement. L’auteur a donc construit une intrigue plus complexe qui met en scène les exécuteurs du projet silo et ceux qui y vivent en pensant être les seuls survivants. Dans la première catégorie, c’est le personnage de Donald qui est central, un personnage embarqué malgré lui dans un projet dont il va comprendre l’ampleur, et les enjeux. Par moment, concernant ce fil narratif, mieux vaut être concentré sous peine d’échapper à un détail qui nuira à votre compréhension.
En ce qui concerne le second fil narratif, j’ai apprécié que l’auteur développe l’histoire propre des silo 17 et 18 présent dans le tome 1 et notamment celle de Jimmy alias Solo, avant sa rencontre avec Juliette dans le dernier quart du 1er tome. C’était un bon récit de survie qui m’a beaucoup plu.
Vous l’aurez-peut-être compris, la fin de ce tome rejoint le 1er, c’est-à-dire que Juliette rencontre Solo, etc.  S’il nous laisse sur notre faim, c’est habile car lire la suite s’avère indispensable. Elle nous promet de l’action, un rythme qui a peut-être fait défaut ici, c’est en tout cas mon avis. J’ai été moins embarqué dans le récit, même si j’en ai apprécié le contenu. La suite devrait sortir cet automne !

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Silo, Origines », de Hugh Howey »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s