« L’héritière », de Jeanne A. Debats

héritiereRésumé

Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue? Et le beau Navarre n’y est peut-être pas étranger.

Notation sur 5

Intrigue 3 scarabeeset demi

Personnages 4 scarabees

Écriture 3 scarabees

Avis de lecture

Je ne suis pas amatrice de bit-lit, de romances vampiriques. En matière de vampire, je préfère les romans du style Anne Rice (même si tous ne se valent pas). Celui-ci m’a semblé différent, même s’il est à classer en bit-lit. C’est en effet une bit-lit d’un autre genre, différent des séries que l’on trouve régulièrement dans les rayons des librairies, telles que Merçy Thompson ou encore Minuit. Ici, l’auteur encre son histoire à Paris, avec quelques excursions au Père Lachaise, dans de petites rues, l’évocation de l’architecture de certains bâtiments parisiens, bref cela contribue à instaurer une ambiance plutôt sympa.

Le roman est écrit à la 1ere personne. C’est Agnès qui tient le rôle de narrateur. Il se dégage du texte un certain humour, on sent que le personnage à son petit caractère. Agnès est donc fille d’une sorcière et d’un humain, pourvu d’un pouvoir qui l’a fait vivre recluse. Mais à la suite d’une tragédie, elle va être prise en charge par son oncle Géraud, un notaire particulier. La voilà plongée dans un monde magique, dont elle ne connait rien et qu’elle va découvrir. De nombreuses créatures sont évoquées, s’inspirant même de la mythologie russe. L’univers construit est intéressant, avec les meutes de loups et leurs territoires, les Cénacles des vampires, etc.

L’intrigue se met en place doucement, mais s’avère bien pourvu en rebondissements et quelques mystères et révélations sont distillés. Une petite place est faite à la romance (mais pas trop sinon j’aurais moins aimé), il y a tout de même du « il était à croquer », « je me suis mis à saliver » ou encore du »j’étais folle de lui », mais par petite touche. Il y a tout de même une chose sur laquelle j’ai tiqué, certains passages ou quelques phrases qui me semblaient jetées dans le récit, mais sinon dans l’ensemble j’ai passé un bon moment avec ce livre, ni plus, ni moins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s