« Silo, Génération », d’Hugh Howey

silo 3Résumé

À la suite d’un soulèvement, les habitants du silo 18 sont face à une nouvelle donne. Certains embrassent le changement, d’autres appréhendent l’inconnu. Personne n’est maître de son destin. Le silo est toujours sous la menace de ceux qui veulent le détruire. Et Juliette sait qu’elle doit les arrêter. La bataille pour le silo a été gagnée. La guerre pour l’humanité ne fait que commencer.

Notation sur 5

Intrigue 3 scarabeeset demi

Personnages 4 scarabees

Écriture 4 scarabees

Avis de lecture

Les liens pour consulter les articles sur les tomes précédents : tome 1, tome 2

La fin du tome 2 était extra. Une fin qui tient en haleine, qui promet de l’action et ça c’est un bon point. La quatrième de couverture de ce tome-ci le rappelle par cette phrase : « La guerre pour l’humanité ne fait que commencer« . J’aurais presque envie d’ajouter trois petits points…

Alors ce tome a-t-il était à la hauteur de mes espérances ? Et bien, pour être sincère, plus ou moins. Je m’attendais vraiment à un affrontement, même si cela peut sembler difficile alors que chacun est dans son silo sans pouvoir atteindre physiquement l’autre. Là, j’ai eu le sentiment que chacun dans son silo devait faire face à des difficultés et des oppositions, si bien que cela laisse peu de place à cette fameuse guerre qui ne ferait que commencer. C’est mon ressenti, mais cela ne signifie pas que je n’ai pas apprécié ce tome. Ici, j’ai retrouvé l’élan du premier tome, donc une lecture qui m’a davantage emportée que dans le second. J’ai apprécié notamment de retrouver la fougue de Juliette et les survivants de l’autre silo.

Dans ce tome, Hugh Howey a développé le sujet de la foi, la foi en Dieu, en l’existence d’un autre monde a l’extérieur, etc. Bref, un autre horizon qui peut faire peur, susciter la panique et la méfiance, et le pire en l’être humain. C’est cet inconnu que représente Solo et les enfants de l’autre silo. Et l’existence de livres allant contre ce qui est considéré comme la réalité, contre la bonne parole divulguée depuis des générations, tout cela est une menace qu’il faut éradiquer pour certains. J’ai bien aimé du coup ce choc qui s’opère entre les membres des 2 silos, et la manière dont cela est traité et dont cela évolue.

Je reviens à cette fameuse guerre entre les silos, qui n’en est pas franchement une en y réfléchissant,  mais en tout cas il y a un bon retournement de situation qui bouleverse tout et ne nous laisse au début pas entrevoir le chemin que l’auteur va emprunter. Il s’en sort bien quand même et la conclusion est positive, pleine d’espoir, elle répond à ce à quoi je m’attendais.

Silo, une trilogie que j’ai donc bien aimé quand même, et qui présente un univers intéressant, dont les dessous nous sont révéler en grande partie dans le tome 2.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Silo, Génération », d’Hugh Howey »

  1. pourquoi pas… mais pas tout de suite, j’ai besoin de lire des classiques d’où le challenge XIXe car SF ne me tente pas depuis les attentats… besoin d’être déconnectée du monde agressif….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s