« Pièges et sacrifices », de Roger Smith

pieges-et-sacrifices-de-roger-smitRésumé

Gonflé aux stéroïdes, le fils de Mike Lane, un riche Blanc du Cap, vient d’assassiner la fille qu’il a ramenée chez lui. Pas question pour sa mère que la police l’arrête et l’expédie à Pollsmoor, une prison dont il ‘a que très peu de chance de ressortir vivant. Sans vergogne, elle accuse le fils de sa femme de ménage. Faible, Mike ne dit rien. Quant à la police, elle est trop heureuse de résoudre le meurtre et marche dans la combine.

Mais la femme de ménage a aussi une fille. et cette fille, elle, ne lâchera pas tant qu’elle n’aura pas rétabli la vérité. Dans une Afrique du Sud où les rapports Noirs-Blancs sont toujours tendus et où la police n’aime pas trop qu’on mette le nez dans ses affaires, l’histoire risque fort de mal finir…

Roman noir empli de pièges et de personnages perdus. Une toile d’araignée machiavélique.

Notation sur 5

Intrigue cinq scarabees

Personnages cinq scarabees

Écriture cinq scarabees

logo coup de coeur

Avis de lecture

Au bout de quatre pages, la scène qui va bouleverser le destin de nos personnages est plantée, parfois c’est dérangeant, mais ici ce qui compte c’est ce qu’il se passe autour de ce meurtre. Ce qui m’a le plus interpelé, c’est le comportement de Bev qui voit son fils tuer cette fille. Là on sent déjà qu’il y a un décalage entre l’horreur de la scène et la réaction que l’on imagine approprié (un cri, un éclair de panique dans le regard). Dans cette famille, il apparait très vite qu’il y a d’un côté la mère et son fils et de l’autre Mike, un père sous pression qui semble porter un poids sur ses épaules et que l’on prend en pitié. Je me souviens d’un passage entre le père et le fils que j’ai trouvé glaçant, une scène qui ne fera qu’accentuer le fossé qui s’est créé dans cette famille.

Le livre s’organise en 4 parties : Eté, automne, hiver et printemps. Des noms très évocateurs qui font échos à la situation des personnages, à l’évolution de l’intrigue. Vous l’aurez compris, l’assassinat n’est qu‘une partie du récit, d’ailleurs l’enquête est vite classée et ce qui importe c’est l’après, les répercussions. Comment chacun des personnages la famille Lane, la femme de ménage et sa fille Louise vont vivre après ça. Pour certains c’est un peu comme une descente aux enfers. Leur vie bascule, s’effondre.

Les deux personnages forts sont Mike et Louise. L’un est au prise avec ses sentiments, sa culpabilité et sa faiblesse, l’autre est tiraillée par ses sentiments et réclame justice, voire vengeance. Louise est un personnage très intéressant, une jeune femme noire ayant grandi dans un quartier de blanc, ayant eu une bonne éducation, « parlant comme une blanche« . On sent très bien dans ce livre que les rapports Noirs-Blancs sont compliqués et pour Louise ça l’est d’autant plus qu’elle a dû mal à trouver sa place. Bref, Mike et Louise sont deux personnes perdues qui tentent de faire face, et entre eux les choses vont devenir compliqués…

Pour conclure, dans ce roman, tout est propice à instaurer une ambiance, un cadre, à approfondir le sentiment parfois complexe d’un personnage. Ce livre est surprenant et ce jusqu’à la fin. Une fin d’ailleurs qui laisse le lecteur dans un état particulier. Je découvrais Roger Smith pour la première fois et ce roman est un vrai coup de cœur.

Parution : février 2015

Titre original : Sacrifices

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s