« Arizona Tom », de Norman Ginzberg

Arizona TomRésumé

L’affaire la plus marquante de la carrière d’Ocean Miller, shérif d’une bourgade paumée d’Arizona, fut celle de Tom, douze ans, traînant en plein désert un cadavre démembré. Persuadé de l’innocence du gamin, alors que les notables l’avaient déjà condamné, Ocean mettra tout en œuvre pour retrouver la piste des coupables. Mais parviendra-t-il à sauver le petit bonhomme de la potence et à redorer son étoile ternie par son amour du bourbon ? Embuscades, coyotes, saloons où se côtoient culs-terreux, affairistes et putains au grand cœur, Arizona Tom nous plonge, non sans un brin d’ironie, dans le Grand Ouest en pleine conquête. Un roman qui revisite le genre en se jouant des codes du Far West avec malice.

Notation sur 5

Intrigue 4 scarabeeset demi

Personnages4 scarabees

Écriture4 scarabees

Avis de lecture

La couverture a d’abord attiré mon regard et l’idée de lire un western m’a séduit. Je n’en ai jamais lu auparavant. Mais, en fait, il faut savoir que ce n’est pas un western au sens classique du terme, même s’il en reprend les éléments.

Mon impression au commencement

Ocean Miller est le narrateur et son verbe est accrocheur. Il nous parle de lui, son enfance, son histoire avant qu’il n’atterrisse à Brewsterville. Cela nous donne un bel aperçu du personnage et l’image que l’on se ferait d’un shérif en prend un coup. Il apparait clairement dès le début que l’ironie et l’humour seront de mise ici et que les codes du western sont détournés. Bref, ça commence bien.

Ce que j’ai pensé de la trame

Ocean Miller enquête sur une sale affaire. Au cours d’une de ses rondes dans le désert, il croise le chemin de Tom, un jeune garçon traînant derrière lui le tronc d’un corps démembré. Très vite, il doit faire face à l’hostilité du maire et de quelques autres personnes à son égard. Lui tente de comprendre le fin mot de l’histoire tandis que d’autres considèrent le jeune garçon comme coupable. Un bras de fer s’engage pour Ocean Miller. L’intrigue avance bien et le style de l’auteur fait qu’on visualise très bien l’action. Ce qui m’a plu avant tout c’est de retrouver tout ce qui constitue un western, on en ressent bien l’ambiance. Et parfois l’auteur en détourne des éléments, cela donne de bons passages !

Les personnages

Je me concentre ici sur les deux personnages forts : Ocean Miller, tout d’abord, n’est pas un shérif comme les autres. Ce n’est pas un as de la gâchette, il a un penchant pour l’alcool, mais c’est aussi un homme au grand cœur comme e prouve sa relation avec Tom. L’auteur approfondi le passé de son personnage, ainsi que sa personnalité au fil du roman et les petites faiblesses du shérif le rende plus attachants et en tant que lecteur on ne peut qu’apprécier ce personnage, prendre fait et cause pour lui.

Tom, le jeune garçon sourd et muet, est très étrange. Tantôt gentil, tantôt froid, faisant preuve d’une grande dextérité pour ce qui est de désosser des animaux, on ne sait plus quoi penser de lui. A-t-il pu démembrer l’homme qu’il traînait à travers le désert ? Difficile, très difficile d’avoir la réponse à cette question…. Il ferait presque froid dans le dos.

Conclusion

Et bien voilà un livre original. On est loin de l’image habituel du fier shérif qui monte un destrier et arpente le désert sous un magnifique coucher de soleil et j’ai trouvé ça génial. Ça me fait penser : je ne vous ai pas dit que le destrier de Miller est au départ une jument, qui ne peut pas galoper, nommée Princess… Il est important de préciser que l’auteur parodie ce genre, sans le dénaturer, sans tomber dans quelque chose de loufoque, pour un résultat accrocheur.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Arizona Tom », de Norman Ginzberg »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s