« L’étranger », d’Albert Camus

camusRésumé (ou plutôt la 4e de couv)

« Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s’est ouverte, c’est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j’ai eue lorsque j’ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n’ai pas regardé du côté de Marie. Je n’en ai pas eu le temps parce que le président m’a dit dans une forme bizarre que j’aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français… »

Notation sur 5

Intrigue 3 scarabees 

Personnages 3 scarabees

Écriture3 scarabees

Avis de lecture

Comme beaucoup j’ai lu L’étranger de Camus au cours de ma scolarité. Qu’est-ce qui m’a poussé à me replonger dedans ? La sortie du roman de Kamel Daoud, Meursault, Contre-enquête, quoi d’autre ! Donc je me replonge dans ce roman et j’ai aussi acheté l’adaptation BD que je lirais bientôt.

Mon impression au commencement

Les premiers mots « Aujourd’hui maman est morte » tombent. La récit est à la première personne. Il s’agit de Meursault, un homme tout ce qu’il y a de plus simple semble-t-il, mais d’entrée de jeu, ce personnage me semble un peu étrange. Cela tient peut-être à sa façon de nous faire partager ses pensées, à sa passivité, à sa façon d’énoncer les choses avec un léger détachement.

Ce que j’ai pensé de la trame

L’histoire est banale, il faut bien l’avouer. Un fils assiste à l’enterrement de sa mère puis il y a le retour à la vie normale, un homme qui tombe amoureux, qui se lit d’amitié avec son voisin. Ce qui est moins ordinaire, c’est la manière dont notre narrateur vit les choses et la manière dont il nous retranscrit cela. Il s’avère donc que ce que j’ai dit dans la 1ere partie de mon article tient toujours au fur et à mesure que j’avance.

A noter que le roman se découpe en deux parties. La 1ere s’achève sur le meurtre de l’Arabe, un passage dont j’avais gardé un assez bon souvenir. Tout est description, dans les moindres détails, et ce passage nous montre véritablement l’absence d’émotion de Meursault. Puis vint le temps du procès, la question de la peine de mort.

Je vous avouerais que, quelques passages m’ont un peu ennuyé, mais cela ne m’a pas empêché de la poursuivre et je me réjouis, d’avoir vu Meursault se réveiller enfin, sur les dernière pages.

Meursault,

un personnage qui ne suscite pas d’empathie, et que je n’apprécie pas plus que cela d’ailleurs. Il se confie pourtant, mais ça ne change rien. Ce qui ressort, c’est son comportement anormal, d’abord lors de l’enterrement de sa mère. D’ailleurs, son procès pour meurtre se transforme peu à peu en inquisition contre sa personne. Meursault n’est pas comme les autres et, en tant que tel, il est rejeté.

Conclusion

Ici je me suis contentée de partager mon ressenti, ce que j’en ai compris, sans en venir à parler de la notion d’absurde. Je serais maladroite de vous en parler, n’y étant pas familière. Au cours de ma lecture et une fois que j’ai fermé le livre aussi, j’ai eu du mal à me dire si oui ou non j’appréciais ce livre et je n’ai toujours pas de réponse clair à vous apporter… Le personnage n’est pas des plus intéressants, par moment je reconnais m’être ennuyée, mais en même temps cette façon de raconter fait partie de la volonté de l’auteur d’exprimer une idée, que l’on comprend plus ou moins bien. Bref, c’est un livre à lire et après ma lecture, je me suis dit que la meilleure chose à faire était de lire quelque chose pour avoir une meilleure compréhension du tout.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « « L’étranger », d’Albert Camus »

  1. j’ai eu exactement le même ressenti lors de la 1e lecture à l’adolescence et quand je l’ai relu il y a 3 ou4 ans j’ai mieux aimé, le côté bizarre, absurde comme tu dis. j’ai du mal à dire que j’ai aimé un livre quand le héros ne m’est pas sympathique et c’est ce qui se passe avec ce livre. il me plaît parce qu’il me dérange peut-être

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s