« 1984 », de Georges Orwell

Orwell-1984.inddRésumé

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face. Big brother vous regarde, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée

Notation sur 5

Intrigue 4 scarabees

Personnages 4 scarabees

Écriture4 scarabees

Avis de lecture

Cela fait 1 mois au moins que j’ai délaissé mon blog et je suis bien embêtée. Je vous rassure : je n’ai pas arrêter de lire. J’ai certes eu moins de temps pour cela, et donc pour rédiger des articles trouver du temps est plus compliqué encore.Par exemple, 1984 de Georges Orwell, je l’ai lu il y a plusieurs semaines déjà… et là je vous en parle enfin.

Pour remettre la lecture de ce livre dans son contexte : il fait suite à ma lecture de 2084, de George Orwell. Parfois au cours de mes lectures, je prends des notes dans mon téléphone de passage qui m’ont plu, d’impression que j’ai eu à la lecture d’un passage, ou au sujet de détails qui m’ont plus ou non et que je souhaite souligner dans un article. Des mes notes de lectures, il ressort deux choses : Winston, qui travaille pour le parti s’éveille doucement et porte un autre regard qui va l’amener à « se révolter », et la société qu’a imaginé Georges Orwell, j’ai trouvé l’ensemble très fort, marquant.

Le héros de ce livre est donc membre du parti, vit en Oceania. Trois puissances régissent le monde et se livrent une guerre éternelle, il y a donc l’Océania, l’Eurasia et l’Estasia. La société en elle-même est très segmentée, d’un côté les prolétaires, de l’autre les membres du parti intérieur et extérieur, qui sont totalement soumis à l’idéologie. Mais voilà, Winston se pose des questions d’abord par rapport à son travail qui consiste à corriger des articles, des prédictions de Big Brother pour qu’elle colle au présent. Pourquoi faire tout ça? Dans quel but ? Le parti réécrit le passé, le falsifie en permanence et il n’y a aucune preuve de cela, si ce n’est le cerveau de Winston.

Georges Orwell dépeint un système dur, omniprésent qui surveille et contrôle tout, jusqu’à la pensée de chacun. L’usage de la novlangue, langage inventé pour contrôler et limiter la pensée, rien de tel pour museler et asservir le peuple. On retrouve cela dans le livre de Boualem Sansal. Sous le système Big Brother, personne ne semble pouvoir s’échapper. Pourtant Winston aura essayé. Il s’aventure de plus en plus dans l’interdit que ce soit de part ses pensées, que ses actes. Il redécouvre une certaine forme de liberté, une indépendance, j’ai eu envie de croire que tout allait bien se passer, même si tout semblait trop facile pour Winston. Ce qui est frustrant aussi et Winston le dit, les prolétaires, avec le nombre qu’ils représentent, pourraient tout renverser, mais ce qu’il leur manque c’est d’être conscient de leur pouvoir. Et cette conscience , il ne l’auront qu’en se révoltant, c’est un cercle infernal duquel personne ne semble pouvoir s’échapper.

C’est sûr que ce livre est un indispensable. La manière dont Orwell décortique les mécaniques de régime totalitaire dans son roman, mélangé à l’histoire de Winston cela donne un roman prenant, parfois poignant, éloquent, bref un très très bon roman.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « « 1984 », de Georges Orwell »

  1. je suis en train de le lire et j’ai un peu de mal à entrer dans l’histoire…
    j’ai fait la démarche inverse, je voulais le lire avant d’attaquer « 2084 » de Boualem Sansal car d’après les critiques que j’ai pu voir passer, il y a des références à Orwell qu’il vaut mieux avoir…
    donc je m’accroche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s