« Une braise sous la cendre », de Sabaa Tahir

une-braise-sous-la-cendre-640961.jpgRésumé

« JE VAIS TE DIRE CE QUE JE DIS À CHAQUE ESCLAVE QUI ARRIVE À BACKCLIFF. LA RÉSISTANCE A TENTÉ DE PÉNÉTRER DANS L’ÉCOLE UN NOMBRE INCALCULABLE DE FOIS. SI TU TRAVAILLES AVEC LA RÉSISTANCE, SI TU CONTACTES SES MEMBRES, ET MÊME SI TU Y SONGES, JE LE SAURAI ET JE T’ÉCRASERAI. »
Autrefois, Érudits et Martiaux vivaient en paix. Mais les soldats ont pris le pouvoir sur les savants et les armes ont remplacé les livres. La loi de l’Empire est implacable : quiconque écrit risque la mort. Pour sauver son frère, Laïa, une Érudite de 17 ans, s’engage comme esclave à l’académie militaire de Backcliff. De son côté, Elias, meilleur soldat de l’académie, est pressenti pour devenir le nouvel empereur. C’est dans cette école-prison que leurs destins se croisent…

Notation sur 5

Intrigue 4 scarabees

Personnage4 scarabees

Écriture3 scarabees

Avis de lecture

J’ai lu ce livre sur recommandation et je dois dire que j’ai été agréablement surprise. Pourquoi ? Et bien l’idée de fragmenter la population en  catégorie, comme ici avec les Martiaux, les Érudits , n’est pas neuve et cela m’a suffi à être un brin suspicieuse en ouvrant ce livre.

Mon impression au commencement

Un début pas mal qui nous familiarise avec l’univers, les personnages, notamment Laïa, son lien avec son frère et ce qu’ils ont vécu, ainsi qu’Elias. L’action ne tarde pas à démarrer avec l’arrivée d’un Mask qui est à la recherche d’un carnet. Cette scène est à l’origine de tout ce que va entreprendre Laïa, cette jeune fille partagée entre sa frayeur et sa volonté de sauver son frère.

Ce que j’ai pensé de la trame

Nous suivons l’histoire de Laïa et d’Elias à tour de rôle. Elle intègre la résistance, se voit fixer une mission qui semble impossible : intégrer Backcliff et entrer au service de la Commandante. Lui, est élève de l’école, un des meilleurs pressentis pour devenir le nouvel empereur, mais s’il est au centre de tout c’est bien parce qu’il ne ressemble à aucun des autres Martiaux. A plusieurs reprises, il souhaite fuir l’école sans franchir le pas. Mêler les deux points de vue est intéressant, lui apporte un regard de l’intérieur et le fait qu’il ne se sente pas en phase avec les siens (les méchants de l’histoire quand même !) le rend forcément sympathique à nos yeux. Et Laïa apporte un regard critique, celui de l’asservie qui veut retrouver sa liberté.

Chacun a un but à atteindre, et la façon dont leurs deux histoires se nouent est entraînante. Il y a du rythme et de l’action, le lecteur n’a pas beaucoup de répit et c’est ce qu’on cherche avec ce genre de livre, à être emporté jusqu’à la fin. Outre l’intrigue qui englobe nos héros, il y a aussi un jeu de pouvoir et de manipulation qui les dépasse et qui confère à l’univers plus d’épaisseur. Je suis pressée de voir où va nous emmener l’auteure dans le tome suivant.

Les personnages

Les personnages secondaires sont bien travaillés dans les deux camps. L’auteure prend le temps de dévoiler un peu de leur passé, ou révèle ce qu’ils sont par des actes précis. Certains apportent leur lot de révélation sur la résistance, ou sur les parents de Laïa. L’auteure a su distiller les informations tout au long de son livre et je n’ai pas noter de temps mort dans ma lecture.

Dans ce roman , il était évident pour moi qu’une histoire d’amour allait se produire entre nos deux héros, mais finalement Sabaa Tahir a privilégié un triangle amoureux, faisant de Laïa une fille en proie au doute. D’ailleurs, il n’y en a pas un mais deux triangle amoureux, alors bonne option ? L’idée est bonne pour ne pas tomber dans la facilité du couple Elias-Laïa, mais en même temps le rapprochement soudain avec Keenan m’a , étonnée surprise. Donc impression mitigée pour moi, mais en même temps là n’est pas l’essentiel du roman.

Conclusion

Un roman vraiment sympa, un univers que j’ai envie de retrouver. Ce livre constitue une bonne base pour plusieurs tomes, mais pour découvrir la suite il faudra attendre la fin de l’année apparemment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s