« Les enfants de Toumaï », de Thomas Dietrich

Mise en page 1Résumé

Emmanuel et Sakineh viennent tous deux du Tchad. Elle est musulmane, issue d’une famille de haut rang. Lui est un étudiant pauvre, un doux rêveur qui a troqué la foi chrétienne de sa mère pour le Petit livre rouge. Ils se rencontrent au Caire et c’est comme s’ils n’avaient vécu que pour ce moment-là. Leur amour impossible empruntera dès lors toutes les routes de l’exil, de l’injustice – notamment celle faite aux femmes – mais aussi de la foi en l’autre.

Notation sur 5

Intrigue3 scarabees

Personnages3 scarabees

Écriture4 scarabees

Avis de lecture

J’ai trop tardé à rédiger cette critique alors je vais faire de mon mieux pour parler de ce livre.

Au premier abord, l’histoire de Sakineh et Emmanuel peut s’apparenter à une sorte de Roméo et Juliette, mais le contexte dans lequel le récit est ancrée complexifie leur histoire. Tout s’oppose à leur histoire : la tradition (elle est musulmane, lui maoïste), leur origine ethnique et sociale. Sakineh elle-même met des obstacles entre eux.

Ils se rencontrent, elle le repousse, elle l’aime, il se sacrifie. Ce schéma entre eux se produit à plusieurs reprises. Lorsqu’il finit par la rejoindre en France à Orléans, les retrouvailles ne sont pas celles de deux amants. Sakineh a vécu des épreuves qui l’ont changée et l’arrivée imprévue d’Emmanuel bouleverse tout. Entre le droit d’aimer et la lutte pour vivre au quotidien, nos deux personnages ne sont pas épargnés.

J’ai apprécié l’écriture riche et dense de Thomas Dietrich, pourtant j’ai été quelque peu lassée de voir Emmanuel se faire maltraiter, repousser par Sakineh et j’ai failli interrompre ma lecture. Mais il faut tout de même regarder au-delà ce cet amour, l’histoire est prétexte à parler de l’exil, de racisme, de la condition de la femme dans cette partie de l’Afrique, d’immigrations, etc.

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Les enfants de Toumaï », de Thomas Dietrich »

  1. pourquoi pas? mais pas tout de suite…
    j’ai noté plusieurs romans sur ce thème mais vus les évènements actuels j’ai besoin de thèmes moins… contemporains disons..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s