« Rhapsodie française », d’Antoine Laurain

RHAPSODIERésumé

Un entrepreneur du Net soudainement populaire au point que les Français voudraient en faire leur prochain président, un artiste contemporain dont la dernière œuvre – un cerveau géant de vingt-cinq mètres de haut – vient d’être installée dans les jardins des Tuileries, le leader mégalomane d’un groupuscule d’extrême droite, un starlette de films X venue du fin fond de la Russie, un antiquaire décédé dans des circonstances bien particulières, un médecin généraliste en quête d’une cassette contenant les chansons du groupe de pop dont il faisait partie dans les années 80.
Leur point commun ? Une lettre qui aurait pu donner un tout autre cours à leur vie, et qui vient d’arriver à son destinataire avec… trente-trois ans de retard.

Notation sur 5

Intrigue1 scarabee

Personnages2 scarabees

Écriture1 scarabee

Avis de lecture

J’aime beaucoup Antoine Laurain, son écriture dans Le chapeau de Mitterrand et La femme au carnet rouge. J’ai beaucoup aimé ces deux livres, alors je me déclare partante pour un troisième bien entendu et cela malgré l’avis mitigé que l’on m’a rapporté.
Dans ce roman, Antoine Laurain entrecroise avec les destins de personnages hauts en couleurs que je n’ai pas eu le temps de tous rencontrer.

L’idée de base : une lettre qui réapparait une trentaine d’année plus tard amène Alain Massoulier à reprendre contact avec les anciens membres de son groupe de rock. Antoine Laurain a déjà eu recours à des objets qu’il place au cœur de l’intrigue avec succès. La recette n’a pas prise avec moi. Alain Massoulier en se replongeant dans son adolescence relate la formation de son groupe. Il ne m’a pas embarqué. L’intervention de JBM m’a plus emballé mais cela n’a pas suffi.

Étant donné le fil d’attente derrière ce livre, je n’ai pas eu d’état d’âme à le mettre de côté pour en entamer Louise Erdrich. Mais une récente interview de l’auteur vraiment intéressante autour de ce livre, publiée sur Babelio, m’a presque fait culpabiliser.

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Rhapsodie française », d’Antoine Laurain »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s