« Écoutez nos défaites », de Laurent Gaudé

ecoutez nos défaitesRésumé

Un agent des services de renseignements français gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d’élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d’une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours – le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l’envahisseur fasciste… Un roman inquiet et mélancolique qui constate l’inanité de toute conquête et proclame que seules l’humanité et la beauté valent la peine qu’on meure pour elles.

Notation sur 5

Intrigue3 scarabees et demi

Personnages3 scarabees et demi

Écriture4 scarabees

Avis de lecture

J’ai découvert Laurent Gaudé avec Pour seul cortège en 2012. J’ai beaucoup aimé son écriture très littéraire, poétique, son goût pour l’Antiquité. J’ai retrouvé cela ici, mais le sujet est tout autre. Alors qu’il était question de pouvoir, de fidélité et d’ambition, ici Laurent Gaudé parle de batailles, de victoires et de défaites.

Dans Écoutez nos défaites, je retrouve son style, et une structure qui m’est familière. Un récit polyphonique, fragmenté de manière subtile puisque les voix se font écho, donnant une unité au roman. Qui sont ces voix ? Il y a Hannibal, qui fait trembler Rome, Ulysse Grant un général confédéré durant la guerre de Sécession, Haïlé Sélassié le dernier empereur d’Ethiopie. Trois récits, trois voix qui nous emmènent vers les guerres du passé. Au passé se mêle le présent par les voix d’Assem, un agent des services secrets français, et de  Mariam, une archéologue irakienne dont le travail est de rechercher les œuvres de musée volées.

Écoutez nos défaites, c’est écouter des récits de batailles, de victoires ou de défaites, c’est écouter des hommes s’interroger sur leurs choix, à travers le temps. Je n’ai pas réussi à entrer dans tous ces récits. J’ai davantage apprécié celui d’Hannibal ou de Mariam, j’ai été un moment perdu dans le récit d’Assem. Mais c’est comme un tout qu’il faut prendre ce récit qui pose la question du sens de la victoire, par exemple. Est-elle toujours pleine et entière ?  Assem sait qu’il va être amputé d’un partie de lui-même après chaque mission, Hannibal rend hommage aux morts ceux qui ont permis la victoire. Peut-on sortir indemne de la guerre, que ce soit physiquement ou mentalement ?

A travers les récits d’Assem et Mariam, ce livre nous ramène aussi à notre actualité, à Daesh, à la destruction des sites antiques et convoque la liberté de vivre et de choisir. Un roman ambitieux, dans lequel je ne suis pas entièrement entrée, mais je suis tout de même ravie d’avoir renoué avec la plume de Laurent Gaudé.

Sortie : août 2016

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Écoutez nos défaites », de Laurent Gaudé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s