« Le grand combat », de Ta-Nehisi Coates

le-grand-combat_9782746744592Résumé

À West Baltimore dans les années 1980, les gangs et le crack sont le seul horizon des gosses du quartier. Ta-Nehisi est voué lui aussi à devenir un bad boy. Mais son père Paul, ancien Black Panther passionné de littérature, lui fait découvrir Malcolm X et James Baldwin. C’est une révélation. L’adolescent rêveur, égaré dans les frasques d’une famille hors norme, se jure d’échapper à son destin.Épopée lyrique aux accents hip-hop, portée par l’amour et l’ambition, Le Grand Combat est l’histoire magnifique d’un éveil au monde, un formidable message d’espoir.

Notation sur 5

Récit3 scarabees

Écriture4 scarabees

Avis de lecture

J’ai beaucoup entendu parlé de son précédent livre « Une colère noire », sans pour autant l’avoir lu. Je remercie Anne et Arnaud, et les éditions Autrement, qui m’ont donné l’occasion de lire « Le grand combat », publié aux États-Unis bien avant celui que nous connaissons déjà.

Dans ce livre, ancré dans les années 80, l’auteur parle autant de lui-même que de son père. Un père érudit, autodidacte qui a fréquenté un temps les Black Panthers. C’est un « personnage » très intéressant, dont on sent l’admiration que lui voue son fils. Il écrit d’ailleurs « Lorsque j’étais enfant mon père était un personnage héroïque à mes yeux. « , p.232

Ta-Nehisi vit dans son ombre et se voit sensibilisé à la cause que défend son père. L’auteur nous raconte son enfance, la place qui est la sienne parmi ses frères et sœurs, issus de différentes unions. Il explique également ce que fut son enfance, lui, un jeune adolescent pas tailler pour « se battre ». Il nous raconte la violence qui règne dans les quartiers où les gangs font la loi et le chemin qu’il a suivi.

Dans les lignes de ce récit initiatique, on sent toute l’émotion qu’y a mis Ta-Nehisi Coates. Il nous apporte un éclairage sur la problématique raciale aux États-Unis dans les années 80, une question complexe encore aujourd’hui. C’est un récit avec des passages forts, mais je regrette de ne pas avoir su apprécier l’ensemble de ce qu’il partage ici. J’ai dû faire des pauses dans ma lecture, et je sentais bien que me replonger n’allait pas être facile. Je garde ce livre pour le relire, dans de meilleurs conditions disons.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Le grand combat », de Ta-Nehisi Coates »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s