« La soupe de Kafka », de Mark Crick

Si vous alliez dîner chez Marcel Proust, Gabriel Garcia Marquez,  ou Raymond Chandler, que vous offriraient-ils à table ?

Mark Crick répond à la question en nous donnant à lire une série de savoureux pastiches de quelques-uns des plus grands écrivains du monde. Chaque texte est une plongée dans un univers différent, racontée d’une voix semblable à s’y méprendre à celle de l’écrivain lui-même. S’inscrivant dans la tradition des Pastiches de Proust et rappelant les Exercices de style de Queneau, le livre de Mark Crick est un véritable tour de force, bientôt publié dans dix-huit pays. fauteur a également illustré chacun de ces fins morceaux de sa propre main, proposant autant d’hommages à des artistes célèbres.

 

Avis de lecture

Je remercie tout d’abord Babelio et les éditions BakerStreet de m’avoir envoyé ce livre. Je me rappelle de cette masse critique, où je n’ai choisi que des livres loin de mes lectures habituelles. Le sort a tiré ce livre, ce bel objet dont je souligne d’abord la qualité du papier et des illustrations. Que ce soit dans les textes et les illustrations (à la fin de ce livre, nous trouvons le nom des artistes pastichés), Mark Crick est maître dans l’art du pastiche. Cette nouvelle édition est enrichie de 3 nouveaux textes, trois recettes présentées sous le style de La Rochefoucauld, Dickens et Flaubert.

Voici deux extraits pour vous donner une idée de sa mise en page.

Chaque nouvelle commence par une recette, dont l’auteur nous livre les ingrédients, le dosage, comme dans un livre de cuisine. Elles prennent plus ou moins de place dans les nouvelles, parfois elles en constituent le cœur comme dans la nouvelle de Raymond Chandler, d’autres ne sont qu’un fragment.

Sur les 16 auteurs présents, 8 me sont vraiment familiers ce qui m’a permis d’apprécier davantage ces pastiches-là, de retrouver des personnages comme K de Kafka, l’Emma de Flaubert. Pour les autres, la lecture fut agréable, avec des nouvelles plus ou moins longues. Je ne vous dirais pas que cela m’a donné envie de tous les découvrir, mais il y a bien Thomas Mann ou Gabriel Garcia Marquez qui ont attiré mon attention.

Ce livre est parfait pour les amoureux de la littérature. A noter que vous l’apprécierez d’autant plus si vous connaissez déjà les auteurs choisis par Mark Crick.

Publicités

2 réflexions au sujet de « « La soupe de Kafka », de Mark Crick »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s