» Maurice et Mahmoud « , de Flemming Jensen

Maurice_et_Mahmoud_mRésumé

Maurice est un comptable doté d’un indécrottable humour danois et en pleine procédure de divorce. Mahmoud, son assistant, est un jeune musulman un peu geek sur les bords, qui n’a jamais vraiment eu de copine. Le premier est cynique et désabusé, le deuxième idéaliste et romantique. Le premier ne peut s’empêcher de persifler, le deuxième s’efforce de ne pas le prendre mal. Le premier habite chez le deuxième depuis que sa femme l’a mis dehors,.

Autour de ces deux-là, gravitent des personnages pleins de panache : un imam boulimique, une mère poule inquiète de voir son fils célibataire à 32 ans. Sans oublier la voisine du dessus, dont Mahmoud est éperdument amoureux.

4 scarabees

Mon avis de lecture

J’ai lu ce livre lors de mes vacances en Suède. Ce qui m’a amené à le prendre, c’est sa drôle de couverture et, bien entendu, le résumé. Voici un livre qui me paraissait léger, drôle, très drôle, qui promettait la lecture de situations cocasses. L’auteur est apparemment connu pour ses one-man-shows, autant dire que son talent d’humoriste n’est pas à prouver, ce livre le conforte dans ce domaine.

Je parlerais d’abord de Maurice ( qui fait office de narrateur). Ce comptable en phase de divorce après 28 ans de mariage se retrouve sans toit et à habiter chez son assistant. Maurice est pourvu d’un « indécrottable humour danois », qu’il exerce notamment sur sur assistant. Un humour qui n’est pas toujours audible pour celui-ci, ni à son goût lorsque Maurice y mêle la religion musulmane. Et que dire de Mahmoud, ce jeune homme célibataire, le coeur sur la main, naïf et qui tombe amoureux de sa voisine du dessus dès lors qu’elle lui hurle dessus à propos de son réveil qui se déclenche à l’heure de chaque prière…

Ce duo savoureux nous fait rire autant qu’il nous touche. L’auteur met en avant leur différences culturelles, religieuses, leur décalage générationnelle, mais finalement cela n’est rien, ne représente rien, car Maurice et Mahmoud s’entraide (même si cela se fait parfois sans la consultation de l’autre) et deviennent de vrais amis.

J’ai particulièrement aimé la façon dont le livre évolue vers un huit clos qui dérape et devient pour le monde extérieur une prise d’otage terroriste. Une façon de jouer sur les préjugés. Oui ce mot préjugés est important, car l’auteur se base là-dessus pour nous faire rire. Ce livre part aussi de petites situations mineures, qui prennent des proportions extravagantes. Il part également de ces différences qui nous constituent pour créer des situations savoureuses.

En bref, lisez ce roman, vous passerez un savoureux moment !